Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Que ce soit avec un enfant, un adulte ou un animal, le langage est un échange de donnée qui nécessite des adaptations des deux côtés. Parler avec des enfants nécessitent quelques ajustements simples...

Parler...

La première des règles pour parler à un enfant, c'est de parler à un enfant ! Dès la première seconde de vie et chaque jour qui suit. Parler aux bébés est vitale et leur permet de rentrer dans le langage. Il faut tout raconter à l'enfant, tout lui expliquer, explorer avec lui son nouveau monde... Explorer même ce qu'il est lui même à vos yeux ou à ses propres yeux. Aucune limite, aucun tabou avec un bébé (même si tout logiquement on gardera les histoires les plus gores pour son papa, par exemple...)

Se mettre à hauteur des yeux, face à face.

C'est la première chose que j'ai apprise et qui m'a bien servie tout au long de ma carrière de mère. Se mettre au niveau des enfants quand on leur parle est le premier geste qui leur montre que nous souhaitons réellement communiquer avec eux, que nous venons en amie, en les invitant à en faire de même. Nous, les adultes, sommes très impressionnantes pour un enfant à cause de notre taille, notre voix ou nos mouvement vifs, surtout s'ils ne nous connaissent pas. Prendre le temps d'arriver lentement vers eux avant de se mettre à leur niveau pour avoir les yeux dans les yeux, c'est leur donner l'occasion de nous sonder eux aussi dans notre regard et c'est très important pour un enfant car ils lisent encore énormément dans les yeux pour interroger le réel de la situation qu'ils ne maîtrisent pas de toute façon. Les laisser venir à nous est encore mieux.

Se présenter.

La très grande majorité des gens oublient de se présenter quand ils parlent à un enfant et ce n'est pas anodin. Que penseriez vous d'un individu qui vient soi disant converser avec vous, mais se contente de poser des questions sur vous : "Tu t'appelles comment ? Tu as quel âge ? Tu vas à l'école ? Tu as un maître ou une maîtresse ? Elle est gentille ta maîtresse ?..." C'est les RG ?... Lorsque vous posez une question à un enfant et qu'il vous donne une réponse, donnez lui vous aussi la réponse qui vous concerne : "Tu t'appelles comment ? Lucas ? Enchantée Lucas, moi c'est Carole. Tu as quel âge Lucas ? 4 ans déjà ! Moi j'en ai 38..." Marquez des temps de pauses pour laisser à l'enfant le temps de rentrer dans la conversation s'il a envie de répondre... Mais un enfant ne rentre pas aussi vite qu'un adulte dans une conversation, ne le stressez pas et ne l'obligez pas, ne lui dites pas qu'il est timide ou je-ne-sais-quoi, il est un enfant, une fois qu'il est lancé, il ne s'arrêtera plus, trop heureux de jouer avec vous à ce ping-pong verbale que vous continuerez de guider.

Être toujours très polie.

Bonjour, s'il te plaît, merci, au revoir... C'est la base de toute conversation : on est poli avec son interlocuteur. Trop d'adultes sont vraiment brusques et malpolis avec les enfants "Donne moi ça, attrape ton manteau, viens on part, répond moi je te parle !..." Il suffit de rajouter les petits mots magiques et en plus de devenir bien plus agréable pour l'enfant qui se sentira respecté, on lui apprendra la politesse par l'exemple... N'oubliez pas de dire au revoir aux enfants, cela laissera un bon souvenir renforcera votre image lors de votre prochaine visite parce que l'enfant saura que vous au moins vous le voyez et le prenez en compte, ce qui est malheureusement trop rare.

Faire des efforts pour comprendre leur langage et les faire rentrer dans le nôtre...

Pas évident de parler avec un mec bourré de 78cms... Précisez gentiment et avec douceur à l'enfant que vous ne comprenez rien à ce qu'il dit et que donc il va devoir faire doucement... Le contexte et l'environnement aide à la compréhension de texte, mais ce n'est qu'avec la pratique de la parole avec l'enfant que vous arriverez à comprendre son langage et à le remplacer par le vôtre. Quand l'enfant vous demandera le Tato et que vous aurez fièrement compris ce qu'il veut, prenez du temps pour lui apprendre à demander un "Gâ-teau" il sera ravie de vous restituer avec fierté votre mot dès qu'il le pourra parce que ce sera votre communication à vous deux. Les enfants adorent partager des mots en intimité avec une seule personne et restent heureux de découvrir que ces mots marchent avec tous...

Rire !

Le rire est la clef de tous les modes de conversations. Restez prêt et enclin à rire avec l'enfant, mais en toute intelligence et de façon partagé. Amener l'enfant vers le rire et montrez lui comme la vie est drôle quand on en parle...

Être digne de confiance.

Ne trahissez pas la parole de l'enfant. Ne lui mentez pas, ne vous moquez pas de lui avec ironie. Les enfants n'ont pas accès à l'ironie et peuvent être vite susceptible, même tout bébé (surtout tout bébé !!!) ce qui modifiera sa capacité de langage avec vous. Gardez en tête que votre enfant comprend ce que vous dites, même s'il parle encore en chewing-gum ou en bulles... Quand vous vous engagez à quelque chose, faites le le plus souvent possible. Si cela n'a pas été possible, surtout expliquez pourquoi à l'enfant afin qu'il comprenne que vous avez essayé, mais qu'on ne fait pas toujours ce qu'on peut même quand on essaie très fort sans que cela signifie une trahison... Ce sont ces moments de langage qui seront les plus marquants pour vous deux, des moments honnêtes.

J'espère que ces quelques conseils vous seront utiles ! Si vous en avez d'autres n'hésitez pas à les rajouter en commentaires !

Pour plus d'astuces ou pour l'étude de votre cas personnel (mutisme sélectif, retard de langage...) n'hésitez pas à me contacter pour un atelier !


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

MomLetter

Abonnez-vous à notre Newsletter!