Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Je pense qu'on ne connait vraiment une personne que quand on connait aussi la personne qu'elle a choisit pour faire des enfants, je vous présente donc Franck Mathiau, père de mes enfants, celui qui illustre malgré lui, mais sans opposition, mes rubriques sur la paternité.

Franck Mathiau, 52 ans, a commencé la radio quand moi, 37 ans aujourd'hui, j'en avais 4. Je trouve que c'est intéressant de commencer sa présentation par ce fait parce qu'à la base, c'est ce qui me relie à Franck : nous sommes profondément des gens de radio comme on dit. Viscéralement.

Nous nous sommes rencontrés à France Bleu Gironde quand il y était Responsable des programmes et que j'étais stagiaire à la rédaction. Le rédacteur en chef de l'époque m'a poussé à lui faire écouter un reportage sur l'entreprenariat que j'avais fait en immersion sur la création d'entreprise. Reportage qui a permis mon embauche à l'animation.

Franck est un enfant de la Maison de la Radio, il y a passé une bonne partie de sa carrière, à France Bleu Orléans je crois, mais surtout à RFI dont il a dirigé la branche Europe de l'Est il me semble pendant un moment. Petit génie des ondes, il a évolué trés rapidement dans le monde de la Maison ronde, mais comme moi, il y a été court-circuité par les syndicats qui ont causé son déclassement.

Je ne suis pas hyper au fait de sa carrière parce que je l'avoue -mais je pense qu'il le sait suffisamment- je n'écoute jamais tout ce qu'il dit quand il parle, je suis pas mal perchée de nature et surtout avec lui et ses anecdotes à rallonges, trop sourcées pour moi. (Alors que s'il avait fait des tutos maquillage, je saurais encore de quoi il m'a parlé ^^)

Pour faire court, je crois me souvenir qu'il a bossé pour une radio à Monte Carlo et en garde un souvenir (trop sourcé pour moi) toujours un peu amusé, qu'il a rencontré tout plein de gens qui faisaient des métiers tout plein de paillettes, qu'il a dirigé une petite radio qui appartenait à Canal+ ou à la RATP, ou aux deux et qu'il était un vrai parisien du microcosme parisien de la "com' "...

Quand il m'a rencontré, j'avais des rêves de Maroc et il s'est trouvé qu'au final, lui aussi, donc on a décidé de partir vivre là bas. Il a donc postulé pour diriger Atlantic Radio et a été embauché.

Après avoir mangé (sa race) son pain noir et être redescendu au rang d'animateur radio quand nous nous sommes séparés, selon ce que j'en sais (c'est à dire pas grand chose) il est aujourd'hui consultant médias, coach en prise de parole, fournisseur de contenu radio et directeur des programmes d'une webradio, entre autre...

On m'a souvent demandé pourquoi je l'avais choisi lui... Je trouve que c'est une question très bizarre... Je me suis souvent demandé pourquoi les gens pouvaient même ne serait-ce que se permettre de me poser cette question... Comme si l'amour se calcule... Il semble que les hommes qui tentent de me séduire me trouvent très compliquée et se demandent comment Franck a fait pour arriver à... "tenir" ou même à commencer une histoire avec moi... Je pense que la majorité des gens pensent ou ont pensé que c'était pour l'argent ou le pouvoir... C'est simplement ne pas savoir que j'ai quitté un homme qui avait beaucoup plus d'argent et de pouvoir que Franck pour vivre cette histoire avec lui... Alors je vais répondre : parce que c'était lui. C'est tout. J'aimais ce qu'il était, comme il était, j'étais amoureuse de lui et il m'a rendu très heureuse...

...Mais j'avoue qu'il y a un élément supplémentaire qui m'a fait choisir Franck sans trop de souci : il ne me prendra jamais mes enfants. Parce qu'il abandonne tous ses enfants biologiques.

La bataille du couple qui s'arrache les enfants, du beau père ou de la belle mère qui intervient sur les enfants d'une façon déplacée, toutes ces petites choses des familles recomposées, j'ai toujours eu la certitude que je ne les vivrais pas avec Franck. Déjà parce qu'il a peur de moi autant qu'il m'aime et m'aimera toute sa vie et ensuite parce qu'aussi étrange que ce que je vais écrire puisse être, il aime nos enfants et fait la meilleure chose pour leur équilibre : disparaître et me laisser faire toute seule pour leur donner le meilleur de ce qu'on pouvait leur offrir : moi, leur mère.

Franck est bourré de défauts. Je crois que je les connais et les maîtrise tous, ses défauts... Comme il connaissait et maîtrisait les miens... Mais il a aussi des qualités. Et suffisamment pour que j'estime qu'il faisait la différence au milieu de tous quand j'ai eu envie de faire des enfants. Je ne regrette absolument pas de l'avoir choisi. Il a été un père extraordinaire avec notre première fille, un bon père avec notre deuxième fille qu'il adore, malheureusement pour eux deux qui n'ont pas eu la chance de se connaître et il m'a permis de devenir la mère que je suis aujourd'hui.

J'espère que quand les filles seront plus grandes elles auront la chance de découvrir leur père et de comprendre pourquoi il est et restera toujours, leur père. Je sais que ce sera un beau moment et que le temps reprendra son cours, sans moi entre eux, car le travail aura été fait.


MomLetter

Abonnez-vous à notre Newsletter!